Le kyste synovial


KAS-poignet

Traitement médical

  • Une période d'attente de 4 à 6 mois est recommandée pour les kystes du poignet car un bon nombre (20 à 25%) peut disparaître spontanément.
  • Des ponctions-aspirations peuvent être efficaces mais de durée imprévisible. Les récidives sont très fréquentes.

 

 

Traitement chirurgical

Il peut être proposé en première ou seconde intention.
Par une petite incision, le kyste est vidé et sa paroi excisée. Une ouverture articulaire est réalisée pour éviter la récidive. Le kyste du poignet eut aussi être enlevé par arthroscopie : par deux ou trois petites incisions, le kyste est vidé de l'intérieur et son collet est réséqué.
L'arthroscopie du poignet permet la résection du «collet du kyste» et d'une partie de la capsule articulaire. La paroi du kyste reste en place pour disparaître progressivement.

KAS-poignet-2

 

 

Les complications possibles

Liste non exhaustive

  • Les récidives : environ 5 à 10%.
  • Raideur articulaire : elle est possible et parfois de la rééducation est prescrite.
  • Hématome : fréquent, il disparaît rapidement, rarement évacué.
  • Infection :  une bactérie entre dans le poignet pour donner rougeur, gonflement, température et douleur pulsatile rebelle.
    • Prévention : douches préopératoires, mains propres, ongles courts...
  • Algodystrophie : une réaction des nerfs périphériques autonomes que vous ne contrôlez pas. Cela provoque douleur, gonflement et raideur pendant de nombreux mois. Des séquelles sont possibles (douleurs résiduelles, une certaine raideur des doigts, du poignet, parfois même de l'épaule). Cette complication est souvent liée à une contrariété ou une nervosité inhabituelle.
    • Prévention : toujours se faire opérer quand «votre ciel est bleu»
  • Lésion nerveuse : toujours possible, donne des pertes de sensibilité.
  • Lésion tendineuse : toujours possible, nécessite une ré-intervention pour réparation.
Une ré-intervention est toujours possible. Consulter toujours devant une douleur inhabituelle et rebelle.

 

 

La convalescence

  • Une orthèse du poignet est portée pendant 7 à 10 jours
  • Reprise immédiate du travail ménager léger : cuisine et repassage
  • Un travail de bureau est possible après quelques jours
  • La conduite automobile est rapide
  • Il faut souvent 3 à 4 semaines avant la reprise d'un travail professionnel manuel