FAQs


Q?

Les visites

A.

Elles ne sont autorisées que de 10h à 20h. Elles ne doivent pas gêner les soins aux malades. Elles peuvent être interdites ou limitées sur avis médical.

  • Éviter les visites les premiers jours post-opératoires
  • Éviter la présence de jeunes enfants
  • Ne pas être plus de deux visiteurs par hospitalisé
  • Respecter les horaires de visite
  • Il est formellement interdit de fumer dans l'enceinte de l'établissement
  • Il est interdit d'utiliser les téléphones portables

Q?

Lutte contre la douleur

A.

L'établissement s'est engagé, par l'intermédiaire de ses équipes soignantes, à prendre en charge la douleur et à fournir toutes les informations utiles. Vous serez prévenu, au mieux, de la possibilité de douleurs au décours d'une intervention, d'un examen, d'un transport ou d'une rééducation.La douleur fera donc l'objet d'un traitement, afin de restituer du bien-être, de l'appétit, du sommeil, de l'autonomie.

Le patient doit participer à cette lutte, car tout le monde ne réagit pas de la même façon à la douleur. Il faut donc décrire la douleur et faire appel sans hésiter, sans attendre, au personnel afin d'obtenir un soulagement.

L'évaluation de la douleur peut se faire à l'aide d'une réglette mise à disposition, qui permet d'indiquer l'importance de la douleur. Cette évaluation sera régulière au même titre que la prise de température, de pouls ou de tension artérielle.

Les médicaments de la douleur sont variés, depuis l'aspirine et le paracétamol, jusque, si nécessaire, la morphine ou ses dérivés. Leur puissance est parfois utile. Leur usage raisonné ne conduit pas à la dépendance. Ils sont parfois indispensables et seront largement utilisés. D'autres produits sont aussi efficaces en certaines circonstances et peuvent être prescrits selon la nature et l'intensité de la douleur.

Dès l'entrée, l'infirmière distribue deux documents : «le passeport contre la douleur post-opératoire» et un questionnaire. Celui-ci doit recevoir les satisfactions ou les critiques, ainsi que les suggestions. Grâce à ces questionnaires bien remplis, le personnel et les médecins pourront améliorer de façon constante la prise en charge de la douleur.

Q?

Les recommandations d’hygiène

A.

Notre établissement a créé un comité de lutte contre les infections nosocomiales (CLIN). Il s'agit d'un comité destiné à dépister, surveiller et prévenir les infections. Votre collaboration est indispensable, notamment par la prise d'une douche la veille et le jour de votre opération. Cette douche vise à éliminer la majorité des germes présents sur la peau avant toute intervention chirurgicale. Elle améliore votre sécurité et la qualité des soins prodigués par notre équipe soignante. Après votre sortie de l'établissement, il serait souhaitable que vous signaliez toute infection qui aurait pu se produire à la suite de votre hospitalisation.

Q?

La consultation d’anesthésie

A.

Si une intervention ou un examen nécessite une anesthésie générale, par souci d'y apporter une sécurité maximale, une consultation pré-anesthésique est désormais obligatoire quelques jours avant celle-ci (décret n°94-1050). Cette consultation est réalisée par un médecin anesthésiste, qui questionnera et examinera le futur opéré, prendra connaissance des examens déjà effectués, des traitements suivis et envisagera la meilleure anesthésie pour l'intervention prévue. Il sera nécessaire de lui apporter tous les renseignements utiles sur l'état de santé, les antécédents, les médicaments etc...

Q?

A l’entrée

A.

Lorsque l'on se présente pour une hospitalisation programmée de plus de 24 heures, on est généralement attendu dans l'après-midi, l'heure est précisée par la responsable de planning qui aura décidé, au préalable, du jour de l'entrée à la clinique.
En hôpital de jour, l'heure d'arrivée est de 8h, patient à jeun.

Les documents suivants sont indispensables :

  • Pièce d'idendité.
  • Carte vitale mise à jour et son document papier
  • Prise en charge au titre de la couverture maladie universelle (CMU).
  • Documents médicaux au complet (radiographies, analyses, courriers médicaux, carte de groupe sanguin...)
  • Carnet de santé
  • Carnet de maternité
  • Justification en cas de couverture par un régime spécial (accident du travail, article 115...)

Q?

A la sortie

A.

La date et l'heure de sortie sont précisées par le médecin responsable du patient. En général, les sorties s'effectuent vers 11h. Si votre état nécessite un transport en ambulance, veuillez indiquer à l'infirmière de l'étage l'ambulance de votre choix, le service se chargera des formalités.

Il ne faut pas quitter le service d'hospitalisation avant que l'infirmière ait remis les documents médicaux appartenant au patient et que le secrétariat administratif ait appelé dans la chambre.

Il est indispensable de passer à l'accueil afin de régulariser le dossier administratif et de régler les frais qui incombe à l'hospitalisé.

Q?

Sécurité sociale – Mutuelles

A.

En tant qu'assuré social, cas le plus fréquent, les frais de séjour et les honoraires médicaux, dans la limite des tarifs conventionnels, sont pris en charge directement par la CPAM ou la caisse de rattachement.

Il n'y a pas lieu de les régler.

Par contre, resteront à payer :

  • les dépassements d'honoraires
  • le forfait journalier
  • le supplément pour la chambre particulière
  • les notes de télévision, téléphone et les frais d'accompagnement

Q?

Dépôt des valeurs et des bijoux

A.

La direction de la clinique ne peut être rendue responsable que des objets de valeurs qui lui sont confiés contre reçu. Aussi, dès l'entrée, nous conseillons de prendre sur ce point toutes les précautions utiles. Les valeurs pourront être sécurisées dans un coffre. Le service d'accueil est là pour faciliter toute démarche.

Q?

Parking

A.

Un parking gratuit est à la disposition du public. La clinique ne peut être tenue pour responsable des vols et dégradations de véhicules dans le parking non clos et non gardé.

Q?

Télévision

A.

Des téléviseurs sont installés dans toutes les chambres. La télécommande sera remise à l'entrée contre une caution de 15€ (chèque), et restituée en fin de séjour. Les téléviseurs en chambre double seront facturés à la journée en cas d'utilisation. Le tarif est précisé au service d'accueil.

Q?

Courrier

A.

Vous pouvez confier votre courrier à expédier au personnel soignant ou à l'accueil.