Ligamentoplastie de la rotule


2-Ligamento

La ligamentoplastie de l'aileron interne de la rotule ou MPFL permet de reconstruire les structures internes qui aident à maintenir la rotule dans l'axe de l'articulation du genou et éviter la récidive des épisodes d'instabilité.

 

En qui consiste la ligamentoplastie ?

Il s'agit d'une greffe (réalisée à partir de ses propres tendons) sous la peau entre la face interne de la rotule et le fémur, souvent associée à une libération de l'aileron externe et, parfois, à une modification de position de l'insertion basse du tendon rotulien.

 

Quelles cicatrices ?

Une première cicatrice de 2 ou 3 centimètres sous le genou pour le prélèvement du tendon et 2 incisions d'un centimètre sur la face interne du genou pour le passage de la greffe.

 

Quelle est la durée de l'intervention ?

En moyenne, l'intervention dure 60 minutes.

 

Quel est le type d'anesthésie choisie ?

L'anesthésie péridurale ou l'anesthésie générale sont possibles. Le plus souvent, l'anesthésie générale est préférée.

 

L'intervention est-elle douloureuse ?

L'infiltration par des produits anesthésiants au contact des nerfs locaux masque toute douleur durant les 24 heures qui suivent l'intervention. Le relais est assuré ensuite par un traitement par voie orale.

 

Quelle est la durée de l'hospitalisation ?

L'intervention se déroule en ambulatoire si elle est réalisée le matin (entrée à 8h - sortie vers 18h) ou sous 24 heures, si elle est réalisée l'après-midi (entrée à 11h - sortie le lendemain matin).

 

Quelles complications à craindre ?

La cicatrisation de la ligamentoplastie est essentielle et doit suivre des étapes bien précises. Trop lâche, la greffe ne réalise pas son rôle. Trop tendue ou rétractée, elle empêche la flexion complète du genou.

 

Une rééducation est-elle nécessaire ?

La cicatrisation de la greffe nécessite une protection avec le recours à 2 cannes anglaises et une rééducation durant 6 semaines.

 

Quelle sera la durée de travail ?

Une durée minimale de 4 semaines est nécessaire pour protéger le cartilage et les premières étapes de la cicatrisation. La reprise du travail dépendra ensuite de la pénibilité de ce dernier.

 

Quel sera le coût de l'intervention ?

Le dépassement d'honoraires obéit aux règles habituelles décrites avec cependant parfois, un maximum de dépassement non couvert par la mutuelle de 120€.

 

Et pour plus de détails