Cheville : tendinites et instabilités


Tendinites fibulaires

Tendinites et déchirures

Les tendons long et court fibulaires sont aussi dénommés les «tendons péroniers». Ces deux tendons assurent l'éversion du pied et la stabilité de la cheville.

La surcharge des tendons provoque une inflammation tendineuse, c'est la tendinite des fibulaires. La tendinite chronique peut engendrer des fissures voire des ruptures tendineuses. Il en résulte une cheville instable et un arrière-pied déformé en varus.

 

 

Fracture de la cheville

Vous êtes victime d'une fracture de la cheville et votre chirurgien indique une opération. Le plus souvent, il s'agit de remettre en place une fracture déplacée. Des plaques, vis ou broches sont utilisées pour maintenir la réduction de la fracture en bonne position.

La durée de l'opération , la nature de la convalescence et le résultat fonctionnel dépendent de nombreux facteurs. Chaque cas est différent et sera expliqué durant votre prise en charge.

 

 

Tendinite achilléenne basse et Maladie de Haglund

Une douleur et un gonflement derrière le talon sont souvent liés à une inflammation du tendon d'Achille autour de son attache osseuse sur la calcanéum. Le tendon s'épaissit et apparaissent des poches d'eau de protection (bursites). Parfois des calcifications se forment dans le tendon. La tendinite chronique peut fragiliser le tendon.

 

 

Tendinite tibiale postérieure

Pied plat progressif de l'adulte

Le tendon tibial postérieur soutient la voûte plantaire. Son inflammation aigue est fréquente et provoque des douleurs et un gonflement derrière la malléole interne. Après plusieurs mois, la tendinite devient chronique et le tendon s'abîme, se fissure et s'allonge. Il en résulte un affaissement de la voûte plantaire et une cheville qui part en dedans. Il devient difficile de se mettre sur la pointe des pieds.

Progressivement, les ligaments à l'intérieur du pied (spring ligament) se déchirent et le pied devient plat. Initialement, le pied plat est souple et la déformation est réductible. À la longue, le pied plat devient rigide et arthrosique.