Le ménisque


Anatomie du ménisque

Les ménisques sont des structures en croissant interposées entre le fémur et le tibia. Chaque genou comporte un ménisque interne et externe. Ils sont composés de fibro-cartilage, dont la nature est très proche du cartilage qui recouvre les surfaces articulaires du tibia ou du fémur.

Leur disposition assure :

  • Un rôle d'amortisseur de la charge transmise par le fémur vers le tibia, protégeant ainsi le cartilage

  • Un rôle de stabilisateur, comme une cale, en complément des ligaments

 

menisque

 

Les lésions du ménisque

Définition

Les lésions du ménisque sont, le plus souvent, d'origine traumatique. Après un traumatisme, même parfois bénin, il se produit une fissure dans le ménisque. Cette lésion peut rester ignorer durant plusieurs mois, voire plusieurs années. Puis, après un nouveau traumatisme, la fissure peut se propager par étapes et libérer une frange. Elle se propage à l'intérieur du ménisque comme une fente sur un pare-brise, occasionnant des poussées douloureuses.

Puis libère un fragment qui, une fois détaché, pourra provoquer des blocages ou une sensation d'instabilité, réalisant un effet de «cailloux dans la chaussure».

La multiplication de ces épisodes entraîne des lésions cartilagineuses qui deviennent irréversibles.

Les lésions méniscales peuvent également être secondaires à un «vieillissement» du ménisque. La douleur est, alors, secondaire à la perte des caractéristiques mécaniques du ménisque. Celui-ci est alors plus vulnérable. Il peut se développer à partir de ces lésions, soit de petits kystes appelés «méniscaux» par opposition aux kystes poplités, soit des déchirures libérant des franges.

Les ménisques peuvent également être le siège de rhumatisme. L'inclusion de cristaux en surface ou dans le ménisque fragilise le ménisque qui peut devenir douloureux ou se rompre. Le plus souvent, ces lésions restent bien tolérées, même ignorées et découvertes de manière systématique par une radiographie simple.

 

Visualisation des lésions

Le ménisque, composé de cartilage, n'est pas visible sur une radiographie sans préparation. Pour le mettre en évidence, il faut recourir :

  • Soit à un arthroscanner qui est un scanner sensibilisé par l'injection de produit radio-opaque dans l'articulation

  • Soit à une IRM qui ne nécessite pas d'injection mais peut être contre-indiquée en cas de présence de matériel métallique au voisinage du genou ou en cas d'intervention sur le genou

La fiabilité de ces examens est bonne. Ils ne sont cependant pas indispensables pour poser un diagnostic si la douleur et la gêne sont suffisamment explicites.

En cas de doute, ces examens permettent de visualiser les lésions et de faire le bilan des lésions associées.

 

Indications thérapeutiques

En cas de lésion méniscale, suspectée ou confirmée, l'indication d'une intervention n'est cependant pas systématique :

  • Les poussées douloureuses peuvent se résorber après une mise au repos de quelques jours et un traitement simple. Le ménisque ne cicatrise pas mais peut rester toléré. Il suffit d'éviter de se mettre accroupi ou de se relever brutalement en tournant sur un pied

  • Cependant, si la douleur persiste et s'accompagne de blocage ou d'instabilité, une intervention peut et doit être proposée afin d'éviter les lésions du cartilage